Les bénéfices de l’arrêt du tabac

Les effets de l'arrêt du tabac

Arrêter de fumer peut être difficile. Surtout quand on n’est pas accompagné, et que l’on doute. C’est pour cette raison qu’il faut de la volonté, qu’il faut savoir pourquoi l’on veut arrêter, et surtout : c’est pour cette raison qu’il faut trouver la solution adaptée à soi, et être correctement accompagné.

Mais vous hésitez encore… Peut-être que vous avez peur des conséquences ? Prise de poids ? Sensation de manque ? Frustration ? Anxiété ?

La méthode au laser anti-tabac permet d’arrêter en douceur en évitant tous ces problèmes. Elle permet de contrer l’envie de fumer, d’apaiser les récepteurs neuronaux qui réclament leur dose de nicotine. Comment ? En poussant le certain à refabriquer à nouveau de l’endorphine. Et votre gain immédiat ?

Si j’arrête tout de suite de fumer…

Le corps humain est tout bonnement incroyable, car il se nettoie plutôt rapidement. Et sans même vous en rendre compte immédiatement, l’arrêt de la cigarette va changer immédiatement quelque chose.

À peine 20 minutes après avoir éteint votre dernière cigarette votre rythme cardiaque reprend un tempo normal. Il s’apaise. Oui, contrairement à ce que vous pouvez croire, arrêter de fumer fait redescendre la tension. La pression artérielle est moindre, ce qui fait que l’extrémité de vos membres est à nouveau irriguée. En d’autres termes : vos mains et pieds sont moins froids.

Ce n’était que 20 minutes après…

Au bout de 8h seulement, vos cellules s’oxygènent à nouveau normalement, car la quantité de monoxyde de carbone a baissé de moitié ! De moitié.

Le lendemain, seulement après 24h d’arrêt, votre corps ne contient plus aucune nicotine. Plus aucune. Et il va commencer à se débarrasser des résidus de fumées et du mucus. Vous respirez de mieux en mieux. Quant au risque d’infarctus du myocarde, il a déjà commencé à diminuer. Oui, au bout de 24H.

La première semaine après l’arrêt de la cigarette

48 heures seulement après la dernière cigarette, vous retrouvez votre goût ! Et vous découvriez alors quel excellent cordon bleu vous êtes… Ou à quel point il n’était pas nécessaire de saler autant les plats.

Retrouver le goût et l’odorat est une drôle d’expérience pour un ancien-fumeur. Tout a plus de saveur, on redécouvre les aliments, les épices… Vous allez adorer manger des cuisines asiatiques après ça ! Et cela va aller de mieux en mieux, car les terminaisons nerveuses de vos papilles gustatives se remettent à pousser. Oui « pousser ». Fumer les détruit.

72heures après, vous respirez mieux, et vous retrouvez de l’énergie. Vous voilà dans une nouvelle dynamique qui va, peu à peu, changer votre vie entière…

Un an après, vous vous êtes déjà sauvé la vie

Vous avez retrouvé le goût, du souffle, de l’énergie… Vous avez une meilleure circulation sanguine, votre teint est bien meilleur, vos cheveux ne sont plus aussi gras…

Vous ne toussez plus, votre voix a même retrouvé son timbre naturel !

À ce stade, vous avez déjà diminué PAR DEUX votre risque d’un infarctus du myocarde. Et le risque d’un accident vasculaire cérébral (AVC) est pratiquement le même que celui d’un non-fumeur. Oui, seulement au bout d’un an !

Une décennie pour en effacer d’autres

Au total, on estime qu’il faut environs 10 à 15 ans d’arrêt de la cigarette pour retrouver une espérance de vie sensiblement égale à celle des personnes n’ayant jamais fumé.

C’est-à-dire qu’il est effectivement possible de faire machine arrière. En matière de tabac, il n’y a pas de fatalité ! Pas de « c’est trop tard » ou « foutu pour foutu »… Non !

Il est possible d’arrêter, de se faire aider, et d’arriver à passer ce cap pour retrouver pleinement la jouissance de sa vie. Les bénéfices sont immédiats sur la santé, sur votre porte-monnaie, sur votre vie en général. Il n’y a que de bonnes raisons de le faire !

Alors, quand est-ce que vous écrasez votre dernière cigarette ?