Le tabagisme et la grossesse

Effets du tabac sur la grossesse.
Tabagisme et Grossesse

Infographie le tabagisme et la grossesse © Centre Laser Anti Tabac.

Fumer pendant sa grossesse entraîne des risques pour le fœtus, mais également pour la gestation à terme du bébé. Malgré les campagnes de prévention, il y a toujours plus d’1 femme sur 5 qui fume pendant sa grossesse ! Vous allez voir pourquoi c’est une vraie catastrophe, et quels sont les moyens de se débarrasser de cette manie.

Quels sont les risques à fumer pendant la grossesse ?

La cigarette et la fertilité

En amont, fumer diminue la fertilité. Que cela soit le père ou la mère, le tabac a tendance à réduire la production d’ovocytes et de spermatozoïdes. Mais il faut savoir que fumer pendant la grossesse entraîne de nombreuses complications !

Le tabac et les grossesses extra-utérines

Pour commencer, cela augmente fortement le risque de grossesses extra-utérines, c’est-à-dire à l’extérieur de l’utérus. Ce sont donc des grossesses qui ne sont pas viables, qui entraînent des fausses-couches et d’autres problèmes autrement plus graves dans de rares cas. À noter que le risque est indexé sur la quantité de cigarettes fumées…

Note : Arrêter la cigarette 1 mois avant la grossesse permet de revenir à un risque normal sur cette problématique.

Tabagisme et risque de fausses-couches

Le risque de fausses-couches spontanées est considérablement augmenté pour les femmes fumeuses. En outre, c’est là aussi « dose-dépendant » : plus vous fumez, plus le risque est accru.

Fumer pendant sa grossesse augmente de 1,5 à 3 fois le risque de fausse-couches spontanées. C’est-à-dire que pour une grosse fumeuse (plus d’une vingtaine de cigarettes par jour, donc), le risque passe de 10% chez une non-fumeuse, à 20% !

Et attention : le tabagisme passif pose également de gros risques.

Tout ceci est dû à la mauvaise qualité de l’endomètre (la muqueuse qui tapisse l’utérus, et qui est nécessaire à la nidification), une moins bonne circulation sanguine utérine… Bref, l’œuf et son environnement sont appauvris, au point tel que parfois, le corps rejette tout ça car « non-viable ».

Fumer pendant la grossesse entraîne d’autres risques

Comme l’insertion basse du placenta (le placenta placé avant le bébé), et cela est multiplié par 2 à 3…

Le risque d’Hématome rétroplacentaire est multiplié par 1,5. Qu’est-ce donc ? L’apparition d’un hématome qui décolle le placenta de l’utérus. Les conséquences pour le fœtus et pour la mère peuvent être mortelles.

Il y a également de gros risques d’hypertension artérielle, une plus grosse difficulté à cicatriser au niveau des vergetures (car la nicotine diminue la capacité de cicatrisation du corps humain), et d’autres modifications biologiques comme le taux de glycémie, d’insuline…

 

La cigarette et les risques pour le fœtus

 

Fumer pendant sa grossesse est également dangereux pour le fœtus : même en réduisant sa consommation, une femme enceinte fait courir de gros risques à son enfant. Fumer pendant sa grossesse augmente de 3 le risque d’accoucher prématurément au moment de la 34ème semaine.

Même à faible dose, le tabac a une incidence sur la croissance fœtale, et entraîne un ralentissement du développement du bébé. Le retard de croissance intra-utérine (RCIU) passe donc de de 8,5 % à 14,7 % pour une consommation de 1 à 5 cigarettes par jour et si nous parlons de 10 cigarettes par jour, cela passe à 18,7 % ! Imaginez donc avec 20 cigarettes par jour…

En outre, consommer du tabac pendant la grossesse entraîne d’autres problèmes pour le fœtus, en passant dans le sang du bébé, la nicotine, le monoxyde de carbone et toutes les autres substances contenues dans les cigarettes impactent les capacités respiratoires en formation du fœtus, ses capacités cardiaques, et augmente de 11% le risque de mort fœtale in utero.

 

La cigarette électronique et les risques pour la grossesse et le fœtus

 

La cigarette électronique est trop récente pour que l’on puisse, avec certitude, dire que c’est sans danger pour la femme enceinte ou pour le fœtus. A l’heure actuelle, nous ignorons même si c’est sans danger pour un adulte bien portant.

En outre, il ne faut pas oublier qu’il y a dans les liquides de e-cigarette (cigarette électronique) de la nicotine la plupart du temps (auquel cas, elle ne sert plus à grand-chose).

La nicotine est dangereuse pendant la grossesse, à la fois pour la femme enceinte et pour le fœtus. Fumer la cigarette électronique pendant que l’on est enceinte, n’est donc pas une solution alternative viable… En parler avec le médecin traitant est fortement recommandé.

Fumer et allaiter, quels risques pour le bébé ?

La mère transmet ses anticorps et toutes les toxines présentent dans son corps lors de l’allaitement. La nicotine ainsi que les autres toxines contenues dans la cigarette vont donc se transmettre au bébé par le lait…

Mais il faut savoir que fumer en allaitant diminue également la sécrétion lactée, et accélère l’arrêt total de l’allaitement.

En outre, des études ont démontré que la nicotine transmise au bébé entraîne des coliques pour ce dernier, plus d’irritabilité, des problèmes respiratoires, des vomissements…

Peu importe votre situation, il est encore temps d’arrêter de fumer !

Que vous soyez déjà enceinte, ou que vous envisagiez d’avoir un enfant, il est toujours temps d’arrêter de fumer !

Il n’y aura pas de petit gain à l’arrêt de la cigarette, les bénéfices sont immédiats pour la santé, et pour votre enfant à naître. Vous ne savez pas comment arrêter ? Prenez rendez-vous avec votre médecin, et venez nous voir au Centre laser anti-tabac d’Aix en Provence pour en discuter.

La méthode au laser peut vous aider, elle est indolore et sans risque pour votre grossesse.